L'implantation - Le suivi

Depuis la création de l’IFIC en 2005, le parcours de la personne implantée a été redéfini en deux phases distinctes : la période aiguë, hospitalière et la période chronique à l’IFIC.

La période hospitalière

  • Phase pré-opératoire :
    diagnostic,évaluation et examens médicaux, indication d’implantation.

  • Phase chirurgicale.

  • Phase post-chirurgicale :
    activation du dispositif, premiers réglages, rééducation orthophonique.

La durée de cette période varie suivant les personnes. Elle est en moyenne d’une année pour les adultes.

Pour les enfants, la période hospitalière est beaucoup plus longue, et varie en fonction de diverses données cliniques et de l’âge à l’implantation.

La période hospitalière

A la suite de la première période, et sur décision de l’équipe hospitalière, il est proposé  au patient de devenir membre du réseau IFIC.

L'IFIC prend alors le relais pour aider le patient surveiller le bon fonctionnement de son dispositif, avoir des conseils  pour entretenir son dispositif, changer certaines pièces détachées usagées, essayer des aides techniques complémentaires pour téléphoner, écouter la télévision, suivre des formations...

Ce suivi se fait en lien avec le service hospitalier de référence, qui continue à assurer la prise en charge purement médicale (consultation avec un médecin ORL) et le suivi annuel dans le cadre du registre national.

  • L’IFIC propose dans le cadre du suivi à long terme, une visite annuelle systématique de bilan orthophonique (pour les patients implantés avant 2011), qui permet de faire le point sur l’utilisation du processeur vocal et de son bon état de fonctionnement, d’évaluer les  bénéfices acquis, la nécessité éventuelle d’un réglage et/ou d’un complément de rééducation orthophonique.

  • En devenant membre du réseau IFIC, la personne implantée peut bénéficier, à tout moment, des différents services offerts par l’IFIC : réglages, achat de pièces et consommables, diagnostic de panne, mise à disposition de matériel de dépannage, essai d’accessoires d’aide auditive, réunions d’information des fabricants, rencontres des associations, groupes de parole…

  • La collaboration avec le centre implanteur reste permanente grâce à l’utilisation commune d’un dossier médical informatisé.

  • Une clé USB contenant la synthèse de ses réglages sera fournie à la personne implantée afin qu’elle puisse la communiquer aux différents professionnels  intervenant dans sa prise en charge.