PONTS DE MAI

L’IFIC sera fermé du 7 au 11 mai inclus

Actualités

L’édito de la rédactrice

Chers lectrices, chers lecteurs,

Un message vous l’avait annoncé : la e-lettre de l’IFIC fait peau neuve. Elle passe de mensuelle à trimestrielle, mais gagne en contenu. Elle ne vous sera plus adressée par courriel, mais vous recevrez un message annonçant sa mise en ligne sur le site de l’IFIC.

Les associations ont toujours leur espace dédié, les fabricants aussi, mais de nouvelles rubriques apparaissent (revue de presse, informations juridiques, réseaux sociaux) et tous les sujets d’actualité que vous nous ferez parvenir pour publication.

Pourquoi ne pas avoir attendu le numéro 100 pour faire ces changements ? Mais justement, pour que vous soyez fins prêts à participer au numéro de juin qui célébrera la pérennité de cette lettre d’information. N’hésitez pas, adressez-nous vos commentaires, vos envies, vos vœux peut-être pour les 100 prochaines éditions !

Bonne lecture, à vos commentaires.
Cordialement à tous.
Emilie Vormès.

 

Informations générales

REVUE DE PRESSE

Surdité : retrouver l'ouïe grâce aux thérapies géniques

Par Anne-Laure Lebrun. Publié le 07/03/2018 à 17:55 www.lefigaro.fr › Sciences & Environnement.

L'identification de centaines de gènes a accéléré le développement de traitements capables de réparer l'oreille interne.

Environ 1 enfant sur 700 naît avec une surdité profonde ou sévère. Un déficit précoce de l'audition d'origine génétique dans 60 à 80 % des cas. C'est en 1995 à l'Institut Pasteur (Paris) que le premier gène responsable de surdité est isolé. Depuis, plus d'une centaine d'atteintes génétiques responsables d'autant de formes distinctes d'atteintes auditives ont été identifiées. Ces découvertes révolutionnent la recherche et ouvrent la voie au développement de thérapies pour réparer l'oreille interne, au premier rang desquelles la thérapie génique. «L'audition est un domaine des neurosciences qui doit beaucoup à la génétique. Nous avons pu identifier les mécanismes moléculaires permettant à la cellule sensorielle située dans la cochlée de recevoir le son et de le transformer en un codage électrique qui sera délivré par le nerf auditif au cerveau», décrit le Pr Christine Petit, pionnière de l'analyse génétique des surdités et directrice de l'Unité génétique et physiologie de l'audition à l'Institut Pasteur.

Cette meilleure compréhension du système auditif a permis d'identifier les mécanismes défectueux à l'origine des surdités neurosensorielles. Des formes liées à l'atteinte des cellules sensorielles ou à celle du nerf auditif. L'identification de ces gènes a également permis le développement de modèles sur la souris. «La cochlée de souris et la cochlée humaine sont très semblables. On peut donc raisonnablement s'appuyer sur ces modèles pour identifier les formes de surdité pour lesquelles les thérapies géniques sont les plus prometteuses», explique le Pr Petit.

« Restaurer les connexions »

Dans son laboratoire, la chercheuse travaille à la fabrication de gène-médicament capable de palier les effets des gènes malades. Fin 2017, elle a démontré que l'injection d'un gène thérapeutique directement dans l'oreille interne de souriceaux permettait de réparer les cellules sensorielles abîmées. Avec une injection à deux semaines, ces animaux sourds profonds ont partiellement retrouvé l'audition et totalement l'équilibre. Aux États-Unis, des chercheurs (université de Kansas City) conçoivent déjà un essai clinique chez l'homme. Il vise à insérer un gène dans les cellules de soutien (un autre type cellulaire présent dans l'oreille interne) pour les forcer à devenir des cellules sensorielles.

Une approche séduisante qui pose de nombreux défis. «La cochlée compte plus de 17.000 cellules sensorielles et toutes différentes les unes des autres. Chaque cellule répond à une fréquence donnée en fonction de sa morphologie et de ses propriétés biophysiques, explique le Pr Petit. Outre la genèse de nouvelles cellules, il faut réussir à restaurer ses connexions avec les cellules de soutien devenues moins nombreuses et les neurones du nerf auditif pour que le message auditif soit correctement codé.» En parallèle, les thérapies cellulaires fondées sur l'implantation de cellules-souches se profilent et les options pharmacologiques regagnent du terrain. «À l'heure actuelle, seul l'implant cochléaire permet de sortir les enfants sourds profonds du silence. Ces nouvelles thérapies devront donc faire mieux que ces dispositifs», souligne la neurobiologiste. Balbutiante mais bouillonnante de projets, la recherche sur l'audition suscite l'espoir.

Pour aller plus vite, le Pr Petit a mobilisé de nombreux chercheurs, cliniciens et entreprises spécialisées en audiologie autour d'un centre de recherche fondamentale et clinique. L'Institut de l'audition, qu'elle dirigera, ouvrira ses portes en 2019.

La rédaction (du Figaro, ndlr) vous conseille :

Surdité liée au bruit : une nouvelle molécule très prometteuse

Par Camille Boivigny. www.pourquoidocteur.fr › Question d'actu • Publié 09.03.2018 à 12h26

La surdité liée au bruit est fréquente. Des chercheurs ont découvert que l’inhibition d’une enzyme, la kinase cycline dépendante 2 (CDK2), protège les souris et les rats contre la perte auditive induite par le bruit ou certains médicaments. Une découverte très prometteuse.

L’OMS estime que 360 millions de personnes dont 32 millions d’enfants souffrent de déficience auditive. Les causes sont généralement une malformation congénitale, des infections, l’exposition à certains médicaments ou à un bruit excessif.

Actuellement aucun traitement n’existe pour prévenir ou traiter la perte auditive, d’où la pertinence de la découverte que l'inhibition de CDK2 prévient la perte des cellules de l’oreille interne en cas de bruit excessif. Les résultats de l’étude sur cette découverte ont été publiés dans le Journal of Experimental Medicine le 7 mars 2018.

Un protecteur même contre le cisplatine
Les chercheurs ont analysé la capacité de 4 000 médicaments à protéger les cellules auditives de l'oreille interne (les cellules cochléaires) contre le cisplatine, médicament anticancéreux connu pour entraîner une perte auditive irréversible chez 70% des patients.

En pratique les chercheurs ont constaté qu’injecter de la kenpaullone dans l’oreille moyenne protège l’ouïe des souris jusqu’à 100 décibels. L’inhibiteur de CDK2 empêche la mort cellulaire induite par le cisplatine dans les cellules cochléaires et peut avoir un effet sur le renouvellement et la prolifération des fibrocytes dans le ligament spiral.

CDK2 : un mécanisme protecteur mal compris
En revanche les chercheurs ne parviennent pas à comprendre les mécanismes de protection sous-jacents à l’inhibition de la CDK2 pour les lésions induites par le bruit et le cisplatine.

Administrée localement dans l’oreille moyenne via la membrane trans-tympanique, cet inhibiteur possède un fort potentiel thérapeutique de par sa toxicité minimale qui pourrait être optimisé par une galénique sous forme d’hydrogels par exemple.

En pratique clinique, cette découverte pourrait entraîner des modifications de schémas thérapeutiques établis pour le traitement de la perte d'audition due au bruit.

RÉSEAUX SOCIAUX

La page Facebook qui avait été créée pour les 10 ans de l’IFIC n’avait plus de raison d’être. Elle n’est donc plus actualisée. Ci-dessous quelques liens utiles (ou agréables) d’associations centrées sur l’audition, la surdité et les implants cochléaires :

Fondation Pour l'Audition

INFO SURDITE

SURDI-INFO

Génération Cochlée

Groupe parents d’enfants et de Jeunes Adultes Implantés cochléaires

POLÉMIQUE

L’achat de prothèses auditives conventionnelles laisse actuellement une grande partie du coût à la charge de l’acheteur puisque

Si Vous avez moins de 20 ans Les prothèses auditives sont remboursées à 60 %, sur la base d'un tarif allant de 900 euros à 1 400 euros, selon la classe de l'appareil prescrit.

Si Vous avez plus de 20 ans Les prothèses auditives sont remboursées à 60 %, sur la base d'un tarif fixé à 199,71 euros, quelle que soit la classe de l'appareil prescrit.

Et que les mutuelles ne prennent en général pas en compte la somme totale déboursée.

Les annonces du gouvernement en matière de reste à charge (RAC) ont fait réagir les syndicats d’audioprothésistes. Ci-dessous, les éléments du débat.

Le point de vue d’Agnès Buzyn, ministre de la santé

Lunettes et prothèses auditives: le reste à charge zéro entrera en vigueur avant la fin du quinquennat.

Emmanuel Macron s'était engagé pendant sa campagne à mettre en place une prise en charge à 100% des lunettes des prothèses auditives et dentaires. "La promesse sera tenue" et ce avant la fin du quinquennat, a promis la ministre de la Santé sur RMC-BFMTV, tout en laissant les professionnels fixer leurs prix comme ils le souhaitent.

Aujourd'hui, "près de 40% des gens ne s'équipent pas en prothèses auditives parce que c'est trop cher", a expliqué la ministre. "L'idée du reste à charge zéro, c'est que les Français n'aient plus à débourser pour accéder à des soins indispensables pour préserver la sociabilité, (…). faire en sorte que les enfants voient bien à l'école".

À l'arrivée, d'ici la fin du quinquennat, "les Français n'auront plus à débourser de leur poche pour accéder à des lunettes ou à des audioprothèses de qualité", a-t-elle martelé.

Le calendrier de mise en place "va s'étaler au long du quinquennat", et "il sera différent selon les filières. Ce calendrier sera annoncé en juin.

Quant aux tarifs pratiqués par les audioprothésistes et les opticiens, ils continueront d'être fixés librement, a affirmé la ministre. "Il faut que les Français aient le choix entre ce qu'ils ont envie de payer et ce qu'ils ne veulent pas payer de leur poche". Ainsi, ceux qui le veulent pourront opter pour "un panier de soins remboursé sans avoir à débourser de leur poche". Et évidemment, "ceux qui voudront un autre modèle, des choses plus sophistiquées auront la possibilité de le faire".

 

Communiqué UNSAF : «les propositions de l’UNSAF »

Vers le « reste à charge zéro » en audioprothèse : les propositions de l’UNSAF Les liens entre déficit auditif non traité et sur-risque de dépression, démence, dépendance chez les sujets âgés sont aujourd’hui établis. Au-delà de la prévention de la perte d’autonomie, la compensation du déficit auditif a aussi un effet bénéfique et rapide sur la santé mentale et, plus globalement, sur l’espérance de vie en bonne santé. Pourtant, non réévaluée depuis 1986, la prise en charge de l’audioprothèse pour les adultes est 5 à 7 fois moins élevée en France que dans les pays voisins (1000 €/oreille de reste à charge moyen), avec, à la clé, des inégalités d’accès majeures. Alors que la Ministre de la santé, Mme Agnès Buzyn, a publié la Stratégie nationale de santé 2017-2022, l’audioprothèse répond donc à deux des priorités annoncées : prévention et inégalités sociales en santé. Les effets positifs d’une meilleure audition retombent sur le champ des soins pris en charge par l’Assurance maladie, la principale bénéficiaire d’une meilleure prévention secondaire du déficit auditif, ce qui justifie un ciblage sur le remboursement obligatoire. Les négociations entre le Gouvernement, les complémentaires santé et la profession, concernant les conditions de mise en œuvre du « reste à charge zéro », débutent. L’UNSAF propose un scénario en deux étapes permettant d’atteindre l’objectif fixé. Pour cela, un préalable : le maintien du financement indissociable appareil/prestations.

pour lire l’intégralité du communiqué de l’UNSAF

ACCESSIBILITÉ :

Décret n° 2017-875 du 9 mai 2017 relatif à l'accès des personnes handicapées aux services téléphoniques

NOR: ECFI1709954D
ELI
Alias

Publics concernés : professionnels ; entreprises et opérateurs du secteur des communications électroniques en particulier ; services publics ; usagers sourds, malentendants, sourdaveugles et aphasiques.

Objet : accessibilité des services téléphoniques aux personnes sourdes, malentendantes sourdaveugles et aphasiques. Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.

Notice : le décret prévoit les modalités et les délais d'entrée en vigueur des obligations prévues à l'article 105 de la loi du 7 octobre 2016 pour une République numérique. Il définit les limites d'un usage raisonnable de l'offre de services de communications électroniques accessible que les opérateurs de communications électroniques ont l'obligation de commercialiser, et fixe le seuil du chiffre d'affaires au-delà duquel les entreprises doivent rendre leur numéro de téléphone destiné à recueillir l'appel d'un consommateur accessible aux personnes sourdes, malentendantes, sourdaveugles ou aphasiques. Enfin, il précise les diplômes et les qualifications requis pour les professionnels intervenant sur l'accessibilité simultanée des appels, ainsi que les modalités de suivi et d'évaluation la mise en œuvre de l'obligation d'accessibilité des services téléphoniques.

Référence : le décret est pris en application de la loi n° 2016-1321 du 7 octobre 2016 pour une République numérique. Les textes qu'il modifie peuvent être consultés, dans leur rédaction issue de cette modification, sur le site Légifrance.

L’offre d’activités à l’IFIC

Dates et horaires des rencontres

AIFIC à L’IFIC de 14h00 à 16h30

15 mai, 5 juin 2018.

Dates et horaires des permanences

API à L’IFIC de 14h00 à 16h30 :

17 mai, 7 juin 2018.

AIFIC dans le hall de l’hôpital Rothschild
Un lundi et un mardi sur deux, de 11h00 à 14h00

Les lundis 11 juin, 25 juin 2018.
Les mardis 15 mai, 22 mai, 29 mai, 5 juin, 19 juin 2018.

Consultations psychologiques

Des consultations psychologiques vous sont proposées avec la psychologue Mme Bérigaud Pietri, au sein des locaux de l’IFIC.

Profitez de ce moment pour faire le point dans votre vie, en lien ou non avec votre surdité, évoquer une problématique personnelle à l’occasion d’un entretien ponctuel. Prendre rendez-vous auprès de la secrétaire.

 

Groupes de parole

Marion Berigaud Pietri anime également des groupes de parole. Un entretien individuel est préalablement demandé. Les prochaines dates sont les mêmes, les groupes ont lieu dans l’après-midi du mercredi et jeudi. C’est l’occasion de venir partager votre vécu autour de la surdité mais aussi évoquer votre vie personnelle, professionnelle et affective. Ce sont des groupes continus qui demandent une certaine assiduité et où la confidentialité est de prime.

L’offre d’activités proposées par l’IFIC hors ses murs

Exercices d’entraînement auditif

Nous vous invitons à visiter notre site www.implant-ific.org et à cliquer sur la zone « exercices » www.implant-ific.org/exercices pour découvrir cet espace d’entraînement auditif.
Nous vous conseillons de bien lire les consignes de la page d’accueil avant de commencer l’écoute.
Ce site est régulièrement enrichi par de nouveaux exercices, n’hésitez pas à faire part de vos questions ou observations à l’équipe de l’IFIC en écrivant à ific@wanadoo.fr

Hors les murs, autres événements

Sorties culturelles

Sur le site www.cinest.fr, la liste des cinémas d’Ile de France proposant les films français récents sous-titrés en français.

Sur le site www.filmfra.com. Un catalogue de plus de 100 films français sous-titrés en français à visionner gratuitement en ligne, et un catalogue plus restreint de films à télécharger avec un abonnement

 

Accès Culture

Pour avoir accès à la brochure des spectacles de la saison prochaine, cliquez sur le lien suivant :

www.accesculture.org

 

Pour en savoir plus sur l’association Accès Culture : www.accesculture.org
01 44 58 15 02

Priscillia Desbarres
Responsable communication communication@accesculture.org
Accès Culture au Théâtre national de Chaillot
1, place du Trocadéro 75116 Paris
01 53 65 30 74 – 06 99 21 20 87

www.accesculture.org

Le coin des associations

Les informations publiées dans cette rubrique sont de la seule responsabilité des associations.

AIFIC

 

Nous vous rappelons nos permanences à la MIS dans le hall de l'hôpital Rothschild de 11 h à 14 h :

  • Les lundis : 11 juin - 25 juin 2018
  • Les mardis : 15 mai - 22 mai - 29 mai - 5 juin - 19 juin 2018.

Et la rencontre mensuelle au Pavillon la Deauvillaise à l'IFIC, de 14 h à 17 h.

  • le mardi 15 mai, exceptionnellement en raison des jours fériés.
  • le mardi 5 juin

 

Le Docteur Christine Poncet-Wallet est intervenue pour nous présenter le rôle du CRIC et le personnel à notre disposition (voir sur le site de l'AIFIC www.aific.fr).

Etre malentendant et implanté complique la vie professionnelle, donc un groupe d'échanges a été créé sur ce sujet 'Travail et Surdité' dans notre association. Lors de cette A.G., Monsieur Alain Daluzeau nous a parlé des difficultés que peuvent rencontrer les malentendants et implantés dans le cadre de leur travail. Des équipements spéciaux existent pour faciliter les contacts, le droit au travail comporte des dispositions qu'il ne faut pas ignorer. Alain invite les personnes intéressées à se faire connaître auprès de aific@orange.fr. pour toute aide et échanges mutuels.

Un adhérent, Monsieur Jacques Décréau a lancé un appel aux fabricants présents pour organiser une fois par an, une démonstration des accessoires compatibles avec l'implant et expliquer leur utilité aux intéressés. L'assemblée s'est montrée favorable à cette proposition. La demande vers les fabricants doit être faite par l'hôpital et/ou par l'AIFIC.

  • des infos sur l’implantation cochléaire
  • des témoignages d’implantés sur leur vie avant et après l’implantation
  • des infos sur les diverses activités de l’AIFIC : les horaires des permanences à la MIS de l’hôpital Rothschild, les horaires des réunions du mardi
  • des renseignements sur les sorties culturelles et sur le café littéraire organisés par l’AIFIC
  • des actualités sur l’association, la surdité et l’implant cochléaire
  • les anciens numéros du bulletin de l’AIFIC
  • et bien d’autres choses …

 

Café littéraire du 29 mars 2018

Comme d'habitude, notre Café Littéraire était complet et riche de l'excellente ambiance qui y règne depuis ses débuts, bientôt dix ans en octobre de cette année ! C'est pourquoi nous envisageons dès la rentrée de septembre de renoncer aux rencontres bimestrielles pour se retrouver toutes les six semaines. Cela, après accord avec la Fondation de l'Audition (et non plus Agir pour l'Audition) qui nous offre une salle bien agréable où nous pouvons partager notre amour des livres autour d’une tasse de café et des biscuits. Le prochain café littéraire aura lieu le 31 mai 2018.

 

Sortie culturelle du 13 mars 2018

Pour reprendre le flambeau de Jacqueline : avec une quinzaine de personnes, nous avons été à la Maison de Victor Hugo située sur cette magnifique place des Vosges. Le guide comme toujours, lors de nos visites, était excellent, il nous a fort bien détaillé la vie du grand poète et écrivain ainsi qu'un aperçu de la vie politique de cette époque à laquelle Victor Hugo a participé activement.

Nous avons pu découvrir l'appartement très bien meublé, un des lieux où il a vécu avant son long exil. Cette visite nous a donné l'envie de parcourir à nouveau les oeuvres de l'auteur. A bientôt pour d'autres visites.
Solange C.

Le repas de fin d'année de l'AIFIC aura lieu le SAMEDI 16 JUIN à Maison-Lafitte. Une invitation sera envoyée aux adhérents prochainement.
Pour toute information, vous pouvez contacter le site internet : www.aific.fr ou aific@orange.fr.

 

API

Des nouvelles d’API – 9 avril 2018

Samedi 7 avril 2018, nous avons fait l’assemblée générale avec une cinquantaine d’adhérents, toujours dans un local au 103 Bd de l’Hôpital. Nous avons accueilli les adhérents avec un petit déjeuner, c’était un grand plaisir de se revoir. Le service de retranscription simultanée a été très utile. Suzette Chevrier a passé la main à François Florès qui est devenu le président d’API. Notre gentil assureur Marc Lévy s’était déplacé, il a répondu aux questions des adhérents. Nous avons trouvé Anny Rula qui veut bien reprendre le poste de trésorière, et Loïc Bernard a repris son poste de secrétaire adjoint. Nous avons aussi maintenant Nadine Delgrande comme secrétaire adjointe qui s’occupe des permanences, et Colette Godot comme trésorière adjointe. Christophe Von Dorpp et Josée Van Themsche restent à leur poste de secrétaires adjoints pour deux ans encore. Il n’y a eu aucun changement notable cette année chez API outre ces changements de casquette et des nouveaux membres au conseil d’administration. API garde des finances saines, continue avec l’assurance chez GAN Assurances et a prévu d’autres activités et permanences dont le calendrier est affiché sur le site internet.

Ceux qui le souhaitaient se sont ensuite rendus au charmant Bistrot Agapes où la propriétaire nous a gentiment accueillis, nous nous sommes régalés encore une fois avec un menu composé par chacun et par exemple l’aïoli de légumes provençaux, le filet de carrelet et le biscuit et mousse au chocolat- caramel étaient délicieux.

Plus d’une vingtaine de personnes ont participé ensuite à un bingo à l’étage du restaurant, pendant lequel nous avons bien ri, Loïc tirait les numéros et Suzette les affichait avec un ordinateur. De nombreux gagnants sont partis avec des lots plus ou moins importants : des billets pour le bateau-mouche, un cidre fermier et un fromage Neufchâtel, des week-ends d’évasion à deux, il y avait de quoi faire des heureux ! Une belle photo de groupe a clôturé ces bons moments, nous nous disons à l’année prochaine pour un jour d’assemblée générale aussi réussi.

 

Contact :

API : 26, rue de la Mairie – 91280 Saint Pierre du Perray
asso.api@orange.fr
www.api.asso.fr

ARDS

ASSOCIATION DE RÉADAPTATION ET DÉFENSE DES DEVENUS SOURDS

Permanences d’accueil de l’ARDDS IDF

Que vous soyez adhérent ou pas, une équipe de bénévoles expérimentés ayant reçu une formation, peuvent répondre aux demandes de conseils portant sur les problèmes d’audition. L’accès est libre, sans inscription préalable.

  • Tous les mardis (hors vacances scolaires) de 17h à 19h à la Maison de la vie associative et citoyenne du 3ème et du 4ème - 5 rue Pérrée Paris 3ème
  • Le 3ème mercredi du mois (y compris pendant les vacances scolaires) de 17h à 19h à la Maison de la vie associative du 13ème, salle Violette - 11 rue Caillaux - Paris 13ème
  • Tous les jeudis (hors vacances scolaires) de 14h à 17h au 75 rue Alexandre Dumas Paris 20ème.

En cas d’urgence : adresser un Email à arddsidf@ardds.org, un responsable tenu à la confidentialité, répondra rapidement.

www.ardds.org

 

Maison des Associations du 20ème (boite 82)
1-3 rue Frédérick Lemaître 75020 Paris

Contact :

contact@ardds.org
Sur Paris : arddsidf@ardds.org ou surdif@ardds.org

AUDITION SOLIDARITÉ

 

Pour en savoir plus
www.auditionsolidarite.org

BUCODES-SURDIFRANCE

Pour en savoir plus

www.surdifrance.org
Rejoignez 6MM sur Facebook
Suivez 6MM sur Twitter

CISIC

Toute l’équipe des bénévoles du CISIC vous souhaite une agréable lecture.

 

Centre d’information sur la surdité et l’implant cochléaire

 

Nous rencontrer

  • Dans notre bureau d'accueil au : 41 rue Henri Barbusse 75005 Paris : tous les mardis de 14h à 16h, hors congés scolaires zone C. Métro : RER Port-Royal ou Luxembourg. Pour plus d'informations

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Nos publications

GÉNÉRATION COCHLÉE

Association Nationale de Parents d’Enfants et de Jeunes Sourds Implantés Cochléaires (Anciennement Cochlée Île de France)

97, boulevard Arago – 75014 PARIS – Tél. : 01 56 58 16 25

www.generation-cochlee.fr

generation-cochlee.we-chales@orange.fr

Le coin des fabricants

Les informations publiées dans cette rubrique sont de la seule responsabilité des fabricants.

 

ADVANCED BIONICS

Vous avez des questions concernant l’utilisation, l’entretien, la connectique de votre système d’implant cochléaire ?

Vous rencontrez une difficulté dans l’utilisation de votre système d’implant cochléaire ?

Un numéro vert (du lundi au vendredi, de 9h à 12h) 0 800 926 900  (appel gratuit depuis un poste fixe)

Une adresse mail :

question.utilisateur@advancedbionics.com

En cas d’urgence (en dehors des heures d’ouverture du numéro vert), pour vos commandes ou toutes autres demandes, notre Service Clientèle est à votre disposition au 04 72 14 54 60 (du lundi au vendredi de 9h à 17h).

Nos nouvelles coordonnées :
AB France Sarl - 9 rue Maryse Bastié - 69500 BRON
Service clientèle : 04 72 14 54 60 - Contact : Sarah RAFRAF
Mail : ABFrance@advancedbionics.com
Fax : 04 72 83 79 96

COCHLEAR

Cochlear soutient et s’engage auprès de l’OMS et la JNA

L’audition concerne tout le monde.

Le 3 mars 2018, lors de la Journée mondiale de l’audition, l’OMS a attiré l’attention sur l’augmentation future du nombre de personnes atteintes de perte auditive et a lancé la campagne « Soyons à l’écoute de l’avenir ». Cette campagne met l’accent sur les mesures à prendre pour que les personnes présentant un déficit auditif aient un accès aux solutions dont elles ont besoin.

Peu de temps après le 8 mars 2018, la 21ème édition de la Journée Nationale de l’Audition alertait l’opinion publique sur les effets néfastes du bruit et des traumatismes auditifs tels que les acouphènes et l’hyperacousie. Ces déficiences auditives touchent de plus en plus les jeunes en raison de l’écoute abusive et sans discernement de la musique sur les smartphones ou les baladeurs sur des périodes de longue durée.

Cochlear s’engage et soutient activement l’OMS et JNA en tant que partenaire.

A notre manière, durant cette semaine de l’audition, nous avons amplifié ces actions de sensibilisation auprès de la population avec une campagne mondiale intitulée « Hearing Matters ».

Cette campagne vise à souligner l’importance de l’audition et à encourager la famille et les amis de personnes souffrant de perte auditive à rechercher une solution.

Un site Web dédié présente une vidéo « Moments manqués » réalisée en suivant une personne souffrant de perte auditive tout au long de sa journée et montrant pourquoi l’audition est importante..

Des informations sur les solutions auditives, ainsi que des histoires du monde entier, sont disponibles sur questionsdaudition.info

Peut-on toujours continuer à y contribuer ? Oui tous les jours…

Après cette Journée mondiale de l’audition, les personnes concernées sont invitées à faire passer le mot pour aider leurs proches à être à l’écoute de leur avenir.

 

Cochlear lance le premier processeur Made for iPhone Nucleus 7

Certains d’entre vous ont lu sur des sites internet étrangers que Nucleus® 7 était disponible depuis l’été dernier dans d’autres pays. Vous nous avez sollicités au cours de réunions organisées par les associations pour en savoir plus. Aujourd’hui nous pouvons vous répondre, car il est arrivé en France fin février.

  • Qu’apporte ce nouveau processeur par rapport au Nucleus 6 ?
  • En quoi Nucleus 7 offre-t-il une nouvelle approche de gestion de notre audition ?

Ainsi Cochlear continue à améliorer la performance du son auprès des personnes bénéficiant d’un implant cochléaire.

Le design et l’autonomie

Le processeur Nucleus 7 est un processeur en contour d’oreille 25% plus petit et 24% plus léger que son prédécesseur, ce qui augmente le confort de port même pour les petites oreilles. Sa nouvelle technologie de puce intégrée lui apporte 50 % d’autonomie de batterie supplémentaire, les résultats peuvent varier en fonction du choix de l’alimentation, de la durée d’utilisation et de vos programmes de réglage.

Nucleus Kanso® est toujours disponible si vous préférez un processeur déporté de type bouton.

Aujourd’hui, il existe plus de possibilités de personnaliser votre processeur avec différents coloris, avec des options de maintien ou avec Aqua+ pour rendre votre processeur étanche.

Adaptation automatique aux environnements sonores

Les processeurs Nucleus 7 et Nucleus Kanso utilisent tous les deux le même système de gestion du son perfectionné. Où que vous alliez, le processeur s’adapte automatiquement à votre environnement pour mieux entendre en toute confiance. S’il vous reste une audition naturelle, Nucleus 7 est compatible avec l’audition Hybrid.

Connexion Made for iPhone

Il s’agit du premier processeur d’implant cochléaire Made for iPhone. Cette fonctionnalité permet de transmettre directement le son d’un iPhone®, iPad® ou iPod touch® vers le processeur Nucleus 7 (présentation de la compatibilité). En d’autres termes, vous pourrez écouter de la musique et recevoir vos appels directement de votre périphérique Apple vers le processeur.

Si vous portez un implant cochléaire et une prothèse auditive compatible, vous pouvez également contrôler et diffuser le son directement à vos deux oreilles à l’aide de votre appareil Apple.

L’application Nucleus Smart permet d’ajuster vos paramètres et d’accéder aux informations relatives à votre audition grâce au Hearing Tracker ou encore de retrouver un processeur égaré. Enfin, les dispositifs Cochlear True Wireless™ sont là pour vous aider, même dans les environnements d’écoute les plus complexes.

Réglages sans fil dans votre centre

Cochlear présente également de nouveaux outils au service des régleurs. Avec la technologie sans fil, True Wireless, il est maintenant possible d’effectuer des réglages sans fil, pour que vous puissiez vous déplacer plus librement et expérimenter les sons de la vie réelle lors d’un réglage. »

Cochlear France SAS
135, route de Saint Simon, CS 43574, 31035 Toulouse Cede1, France
Service clients : 0805 200 016 (n° gratuit de puis un poste fixe)
Tel : +33 (0)5 34 63 85 85Fax : +33 (0)5 34 63 85 80
www.cochlear.com

MED-EL

Télécharger le fichier PDF

MED-EL Hearing Technology
400, avenue Roumanille, Bât. 6 – CS 70062 – 06902 Sophia Antipolis Cedex
Tel : +33 (0)4 83 88 06 00 – Fax : +33 (0)4 83 88 06 01
Email : office@fr.medel.com
www.medel.com

OTICON MEDICAL-NEURELEC

Télécharger la fiche PDF

Comment nous contacter ?

Ligne directe service clients : 04 93 95 38 25
Communication par SMS au 07 55 51 24 19
Du lundi au jeudi de 8h30 à 18h et le vendredi de 8h30 à 17h.

Oticon Medical
2720, Chemin Saint Bernard – 06224 Vallauris Cedex
Tél. : +33 (0)4 93 95 18 18 - info-ic@oticonmedical.fr

Pour les Pros

Parution :
Nathalie Noël-Petroff publie un nouvel opus
d’audiologie pratiques

Télécharger la fiche

Les accessoires pour implants cochléaires peuvent être prescrits par les orthophonistes selon l'arrêté du 30 mars 2017 fixant la liste des dispositifs médicaux que les orthophonistes sont autorisés à prescrire , (J.O. du 4 avril 2017)
www.legifrance.gouv.fr